Marchés publics et concessions

95.00

Droit luxembourgeois et européen

ISBN : 9782919782000.
Catégories : , , , .
Editeur

Edition

Nombre de pages


Réunissant plusieurs auteurs spécialisés dans le droit des marchés publics et des concessions, cet ouvrage collectif dirigé par Maître Guy Perrot, associé au sein du cabinet DCL Avocats, réussit la gageure de présenter le droit positif de la commande publique, sans négliger les évolutions dont celui-ci allait faire l’objet avec l’adoption des deux projets de lois sur les marchés publics et sur l’attribution des contrats de concession.

Il est dédié non seulement aux pouvoirs adjudicateurs et aux opérateurs économiques pour les assister dans la préparation et l’adjudication de leurs marchés, mais aussi aux avocats pour assister, conseiller et défendre leurs clients.

Avec la nouvelle loi sur les marchés publics et celle sur l’attribution des contrats de concession, le Luxembourg se dote enfin, sous l’impulsion de trois directives européennes adoptées en 2014, d’une nouvelle législation encadrant la commande publique, dans un souci de rendre cette dernière plus efficace face aux inévitables contraintes budgétaires.

S’agissant des marchés publics, la loi du 8 avril 2018 sur les marchés publics a pour objectif de lever les incertitudes de la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne, de moderniser les règles (procédure électronique, auto-déclaration…) et d’assouplir les procédures qui découlaient de la loi modifiée du 25 juin 2009 sur les marchés publics, dans le but notamment de rentabiliser les dépenses publiques, mais aussi de permettre aux acheteurs publics de mieux tenir compte d’objectifs sociaux, comme la promotion de l’innovation, la protection de l’environnement, l’amélioration de l’utilisation des ressources et de l’énergie, la lutte contre le changement climatique et l’inclusion sociale (intégration de la clause sociale).

S’agissant des concessions qui étaient sinon ignorées du moins relativement négligées du droit de l’Union européenne, la loi sur les contrats de concession permettra de fixer un cadre juridique applicable à leur attribution et de garantir aux opérateurs économiques, et notamment aux petites et moyennes entreprises, un meilleur accès aux concessions, en assurant le respect des principes généraux du Traité sur le Fonctionnement de l’Union européenne, parmi lesquels le principe d’égalité d’accès et le principe de transparence.